Mesures à prendre face au Covid-19 dans les débits de boissons, restaurants campings et autres établissements

Chrystel DILOY |  13 juin 2020 |  , , , , , ,

Site web

diloycdy@hotmail.com

L'épidémie de Covid-19 oblige les débits de boissons, les restaurants, les campings, les résidences de tourismes et autres établissements à prendre diverses mesures de fonctionnement. Un décret du 31 mai 2020 fixe ces différentes mesures.

Les établissements visés et les mesures à respecter

Face au Covid-19, des mesures doivent être prises au sein des établissements recevant du public. Sont ainsi visés certains établissements :

  •  restaurants et les débits de boissons ;
  • Les établissements flottants pour leur activité de restauration et de débit de boissons ;
  • Les restaurants d’altitude.

Ces différents établissements doivent appliquer les mesures suivantes afin de ralentir la propagation du virus :

  • Les personnes accueillies ont une place assise ;
  • Une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de dix personnes.

Distance minimale d'un mètre et périmètre d'accueil en zone orange

Les débits de boissons, les restaurants et les autres établissements susmentionnés, doivent respecter une certaine distance. Ainsi, une distance minimale d’un mètre est garantie entre les tables occupées par chaque personne ou groupe de personnes. Ces personnes viennent  ensemble ou ont réservé ensemble. Cette condition n'a pas à être respectée si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique.

Au sein des départements classés en zone orange, l’accueil du public au sein des restaurants et des débits de boissons est ainsi limité :

  • Aux terrasses extérieures et aux espaces de plein air ;
  • Aux activités de livraison et de vente à emporter ;
  • Au room service des restaurants d’hôtels.

Port d'un masque de protection

Le personnel de ces différents établissements doit porter un masque. Les personnes qui sont accueillies doivent aussi porter un masque lors de leurs déplacements au sein de l’établissement.

Autres établissements (campings, résidences de tourisme…) : zone orange et zone verte

Dans les départements classés en zone orange, les établissements suivants ne peuvent accueillir de public. Toutefois, tel n'est pas le cas lorsqu’ils constituent pour les personnes qui y vivent, un domicile régulier :

  • Les auberges collectives et les résidences de tourisme ;
  • Les villages résidentiels de tourisme et es villages de vacances et maisons familiales de vacances ;
  • Les terrains de camping et de caravanage.

Cependant, ces établissements peuvent accueillir des personnes pour l’exécution de mesures de quarantaine et d’isolement. Ces mesures sont alors mises en œuvre sur prescription médicale. Le préfet peut aussi les décider dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de covid-19.

Dans les départements classés en zone verte, les espaces collectifs des établissements susmentionnés, accueillent du public dans le respect des dispositions qui leur sont applicables.

Principal texte

Décret n° 2020-663 du 31 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire (art. 37 à 41), JO 1er juin 2020

:

Sur le même sujet...

Covid-19 & hôtellerie-restauration : condamnation d'un assureur au paiement des pertes d'exploitation

Covid-19 & hôtellerie-restauration : condamnation d'un assureur au paiement des pertes d'exploitation

 , , , , , , ,

Le Covid-19 provoque d'importantes pertes d'exploitation au sein de l'hôtellerie-restauration. Un assureur vient de se voir condamné à leur réparation et ne peut se prévaloir d'une clause d'exclusion.

Covid-19 & hôtellerie-restauration : pertes d’exploitation et refus de la plupart des assureurs de procéder à toute indemnisation En raison du...

Lire la suite


Covid-19 et discothèques : reconduction des aides et/ou adaptations réalisées par le décret n° 2010-1458 du 27 novembre 2020

Covid-19 et discothèques : reconduction des aides et/ou adaptations réalisées par le décret n° 2010-1458 du 27 novembre 2020

 , , ,

Afin de soutenir les discothèques face au Covid-19 un nouveau décret n° 2020-1458 procède à des reconductions et/ou adaptations relatives aux aides.

Covid-19 et discothèques – reconduction et/ou adaptation des aides : En raison du Covid-19 et pour les discothèques, le législateur a...

Lire la suite


Boissons et boulangeries : la vente de boissons sans alcool ou de boissons alcooliques

Boissons et boulangeries : la vente de boissons sans alcool ou de boissons alcooliques

 , , , , , , ,

Les boulangeries et pâtisseries procèdent de plus en plus à la vente de boissons et de boissons alcooliques : quelles sont les obligations qui s'imposent ?

Boissons et boulangeries : intérêts liés à la vente de boissons et première vérification à effectuer : Les boissons sont de...

Lire la suite